Nous

Pascal Pistone
Guillaume Cherel
Jérôme Perrault

Ecrire aux administrateurs



Photos : L'Oeil de Ken

Il suffirait que moins d'un tiers des foyers héberge un sans-abri, 1 seule nuit par an, pour qu'il n'y ait jamais plus personne dormant dehors en France...Et même si nous ne pouvons pas tous héberger, nous pouvons tous offrir un café, ou un repas au resto, et surtout discuter, dialoguer, échanger. C'est la condition nécessaire pour pouvoir rebondir et s'en sortir.

"J'ai offert un café en terrasse à Dominique qui faisait la manche. J'ai discuté 30 mn avec lui. Il a dit que cela allait égayer toute sa journée." Delphine